Les Moulins

Sur le territoire de Grainville-la-Teinturière on a compté jusqu’à 8 moulins

Présentation des moulins de l’amont vers l’aval


 

Moulin Des Basses Eaux

Moulin des Basses Eaux

Moulin des Basses Eaux

Moulin à huile du début du XIXe siècle, il appartenait au Sieur Legros. C’est Louis-Philippe, le 23 septembre 1838, qui l’autorisa à reconstruire son bâtiment.

Au début du XXe siècle, M. Longuet aménagea une pisciculture. Le moulin servait à amener l’eau à l’intérieur pour élever les alevins.

M. Lecomte transforma ce moulin en teillage de lin. C’est dans les années cinquante que cette linerie cessa toute activité.

Cette roue toujours visible est inactive (diamètre : 5m, largeur : 2m).

 



 Moulin A Papier

Moulin à Papier

Emplacement de l’ancien moulin à papier

Emplacement de l’ancien moulin à papier, sur la rive gauche de la Durdent

 

Ce fut le seul moulin à papier de la Valée de la Durdent. Il ne reste aucune trace de la bâtisse à colombages et couverte en chaume. Seuls l’emplacement et la chute sont encore visibles.

A la fin du XIXème siècle, on y fabrique du papier d’emballage pour sucres d’orge, jusqu’à la Première Guerre mondiale.

 

Moulin à Papier CP

Moulin à Papier

Ce moulin était à l’abandon avant la Seconde Guerre mondiale

 



  Moulin Lepilleur

Moulin Lepilleur

Moulin Lepilleur (moulin Guénet)

Moulin à huile ayant appartenu à la famille Lepilleur, il fut transformé en moulin à blé en février 1860 par M. Orange. Il est situé rue Glatigny, face au parc de la Mairie.

Après la Première Guerre mondiale, Omer Devriendt nouveau propriétaire développa le teillage de lin. Ce moulin est détruit par un incendie en 1925. Plus tard, M. J. Hautot y aménagea un atelier de battage de trèfle.

M. Robert Lecanu stoppa la production dans les années soixante-dix.

Ce site revint à M. Jacques Barey. Aujourd’hui, il est la propriété de M. Guénet qui a rénové le bâtiment et la roue et en y ajoutant une génératrice.

 

 



Moulin de la maison de retraite (ou moulin de l’hospice)

Moulin Hospice1

Moulin de l’Hospice

Grande bâtisse en briques, en bordure de la route Grainville-Ourville (RD75), elle fut construite vers « 1707-1717 » (date difficilement déchiffrable sur un grès qui était au-dessus de la porte d’entrée, aujourd’hui disparu).

Ancien moulin à huile au XIXe siècle appartenant aux familles Lange et Gelée, il fut réaménagé en « 1829 » (date visible sur un grès au-dessus d’une ancienne porte rebouchée).

 

Moulin Hospice

Moulin de l’Hospice vue du local de la turbine

M. Garand, nouveau propriétaire au début du XXe siècle, entretint les installations. C’est après la Première Guerre mondiale, que M. Le Maignent devint propriétaire du site, il remplaça la roue par une turbine, et installa une dynamo. Le moulin alimentait en électricité ses bâtiments. Pendant la Seconde Guerre mondiale, diverses activités y ont été pratiquées, tissage, fabrication de pain de glace, fabrication de savon mou, une partie du bâtiment servait de cantine aux soldats. C’est en 1958 que l’hôpital acheta les lieux pour un agrandissement éventuel, qui ne fut jamais réalisé.

 

 

 

 


 Le Moulin (Moulin Le Maignent)

Moulin Le Maignan

Atelier Le Maignent , au moulin

Le prince de Montmorency-Luxembourg était au XIXème siècle un personnage important, très grand propriétaire terrien, et il possédait à Grainville trois moulins: deux à blé, de chaque côté de la rivière, et un autre moulin situé une centaine de mètres en aval.            Celui à blé situé sur la rive gauche eut une durée de fonctionnement très courte et il ne resta que celui de la rive droite, dont la bâtisse est encore visible du pont sur la rivière et appartient aujourd’hui à la commune. La route qui passe derrière est la « route des moulins ».

La roue avait 4 mètres de diamètre et 1,10 mètre de large; elle actionnait deux meules.

En 1866, le prince fait faire quelques travaux (arrêté préfectoral).

En 1900: celui de la rive gauche, alors simple bâtiment est devenu la propriété de la famille d’Hunolstein. Celui de la rive droite est acheté par Monsieur Le Maignent en 1909. Cet ingénieur-constructeur en fit un petit complexe industriel très performant qui comprenait une scierie, une forge, un atelier de tournage et de mécanique. Il achètera le moulin Lange, situé de l’autre côté de la route pour y mettre une dynamo fournissant le courant aux ateliers et à la maison. A cette époque, il y avait peu de moteurs électriques et le courant servait principalement à l’éclairage. Après le décès du propriétaire, les machines s’arrêtèrent définitivement.

Moulin Le Moulin

Le Moulin, rénové en maison des associations

En 2011, la commune de Grainville qui en est propriétaire commence les travaux en vue de transformer les bâtiments en maison des associations; l’inauguration a eu lieu en avril 2012.

 

 


 Moulin du prince de Montmorency-Luxembourg

Moulin Montmorency-Luxembourg

Moulin du prince de Montmorency-Luxembourg

moulin à fil d’eau sans chute, ce moulin n’a pas dû fonctionner longtemps.

 

 

 


 Moulin Vanneste

Moulin Vanneste

Moulin Vanneste

Deuxième moulin du prince de Montmorency-Luxembourg, sur la rive gauche, moulin à huile.

Ce moulin devint une entreprise de teillage de lin pendant plusieurs années. Il fut vendu en 1934 par M. Louis de Bouille à M. Albert Vanneste, pour le teillage de lin. En 1936 c’est près de 50 personnes qui travaillaient à cette activité.

En 1940, un grave incendie détruisit les bâtiments et le mécanisme. Il fut reconstruit avant la fin de l’année de 1940. La fermeture eu lieu en 1966.

 



Moulin De La Secheresse – Les Deux-Moulins

Moulin Les 2 moulins

Les deux moulins

C’est un moulin situé sur la route de Cany au hameau « Les Deux-Moulins ». Il était en réalité composé de 2 moulins : Ancien moulin à blé à la fin du XVIIIe siècle, la propriété avec une roue de 5,20 m de diamètre et 1m de large appartenait à Charles Souday, la deuxième roue de 4,20m de diamètre et 0,90m de large à M. Maréchal. Ce moulin fut transformé en moulin à huile par M. Garand, devenu propriétaire, puis en générateur d’électricité. M. Verdrel, le nouveau propriétaire, transforma l’ensemble en complexe industriel avec une usine de confection de chemises. En 1946 la famille Verdrel céda l’ensemble à M. Doutreleau qui entreprit une activité de teillage de lin. Il ferma ses locaux en 1956.

Ce site est devenu un ensemble d’habitations suite à l’acquisition par M. Hubert Fambonne. Les chantiers du patrimoine ont rénové la roue et le vannage en 1994.

Cette roue est la plus visible de la route dans la vallée.

 

 


 

Moulin De La Fosse

Moulin Delafosse1

Moulin Delafosse, sur la rive droite du bras gauche de la Durdent

Ce moulin, d’après les registres des « impôts » Vingtièmes de 1785, à M. de la Blandinière.

En 1821, après autorisation du roi Louis XVIII, on ajouta une deuxième roue côté ouest, sur l’autre bras de rivière.

En 1836, M. Pierre Modeste Delaporte acquit le moulin. Plusieurs propriétaires se succédèrent.

 

Moulin Delafosse

Moulin Delafosse, sur la rive gauche du bras droit de la Durdent

Ce moulin, après être moulin à blé, teillage, produisit de l’électricité pour le moulin de M. Binay, moulin Dargent en aval. Ce moulin avait de roues, une sur chaque pignon du bâtiment.

C’est M. et Mme Bisman qui en sont devenu propriétaires en 1961.

 

 

 



Moulin Dargent

Moulin Dargent

Moulin Dargent (La Haute Rue)

Moulin situé au hameau de la Haute Rue ; bâti en 1804, avec l’autorisation de l’empereur Napoléon donné à M. De la Blandinière. Achille Dargent acheta ce moulin à huile en 1819, et le vendit en décembre 1839 à M. J.A. Gelée. Cette unité de production d’huile s’arrêta très vite et devint un pavillon (la roue disparaissait). En 1909, M. Nouvelé acheta le « Pavillon ». En 1921, M. Binay acquit cet ancien moulin transformé en maison d’habitation. Il appartient maintenant à Mme Jacqueline Bisman.

 

 

 



Moulin De Mautheville

Moulin de Mautheville

Moulin de Mautheville (Soucy)

Moulin situé au hameau de Mautheville, derrière la pisciculture. Il figure parmi les plus anciens sites recensés de Grainville.

En 1223, Raoul Langlois « Seigneur de Mautheville » confirma les donations effectuées par le père de son épouse à l’abbaye de Valmont. Le cartulaire de l’abbaye mentionne l’existence en 1242 d’un « Moulin à pierre à Mautevilla », peut être un moulin à blé avec des meules en pierre particulières. Les frères Langlois vendirent la propriété en juin 1698 à Pierre de Bec-de-Lièvre, qui le donna plus tard à l’hôpital de Grainville. En 1842, cette bâtisse fut transformée avec l’apport d’un étage. En 1930 M. Lapel reprit l’activité du moulin et l’exploitation de la ferme, la roue à eau actionnait également un broyeur de pommes. En 1950, le moulin ne fournissait plus que de la mouture, puis ferma en 1953. M. Me René Lapel acheta le moulin à l’hôpital en mai 1965. Il appartient maintenant à M. Soucy.

 


D’après un plan de la Vallée de la Durdent (ancien plan du syndicat de la rivière), avec toutes les parcelles de propriétés de l’époque. On peut y voir la mention d’un moulin entre le moulin Vanneste et le moulin de la sécheresse, il aurait existé sur la rive gauche de la Durdent (derrière le parking du matériel de l’entreprise Vimont TP)


Extrait de l’ouvrage édité par Le Comité des Lettres de Grainville et d’Histoire de la Vallée de la Durdent, « La Durdent raconte ses Moulins »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *