Les Teillages

Grainville-la-Teinturière était une commune au teillage, on a pu compter dix sites de teillage.

Dans des moulins ou autres bâtiments, le plus souvent près de la Durdent.


Teillage « les 2 moulins » Doutreleau

Les deux moulins
Teillage Fambonne1

Teillage Doutreleau

Robert et Fernand Doutreleau, grainetiers à Yvetot, achètent après guerre 39-45 la propriété « Les Deux Moulins » pour y installer un teillage de lin. Ils débutent avec des moulins flamands, puis installent rapidement une teilleuse mécanique. La roue à eau va alors servir seulement à la production d’électricité. L’activité cesse en 1956 à cause de la crise du lin. Il reste encore le grand hangar de stockage.

Tout le site est ensuite repris par Hubert Fambonne

 


 

Teillage Vanneste

Route de Cany-Barville
Teillage Vanneste

Teillage Vanneste

Dans les années 20, une famille belge, les Debarre, développent une activité de teillage de lin dans ce moulin. Des moulins flamands installés au 1er étage étaient activés par la roue à eau. L’activité est reprise dans les années 30 par Mr Albéric Vanneste, qui en fait la plus grosse entreprise de la vallée. Vers 1950, il décide de construire des bacs en béton pour un rouissage à l’eau chaude, la cheminée de la chaudière se voie de loin, et une autre construction en béton pour la teilleuse mécanique. Avec la crise, le teillage s’arrête fin des années 50.

 


 

 

 Teillage Hubert Fambonne

Teillage FambonneFerme de la Vallée, Rue du Calvaire

Dans les années 30, Hubert Fambonne était d’abord agriculteur. Il possédait aussi 2 ou 3 moulins flamands qui permettaient de donner du travail à ses salariés durant des périodes creuses. Prisonnier en Allemagne pendant la guerre, cette activité créée par Hubert Fambonne cesse et ne reprend qu’avec son retour.

Sur les recommandations d’Albert Vanneste, il décide d’acheter une teilleuse mécanique d’occasion à Valmont, le transport est effectué en 1945 par Etienne Vimont. Il faut construire un bâtiment. Hubert Fambonne décide d’installer la teilleuse au 1er étage d’un hangar qu’il fait construire.

L’activité cesse au 31 décembre 1959.

 


 

 

Teillage Etablissement Lecomte

A1170354Les Basses Eaux

Le moulin des Basses Eaux est acheté dans les années 30 par M. Maurice Lecomte. Il installe une dizaine de moulins flamands. En 1937, c’est l’arrivée d’une teilleuse mécanique. Le moulin brule pendant la guerre.

En 1948, c’est la construction de bacs pour un rouissage à l’eau chaude.

En 1954, toute l’activité cesse. Aujourd’hui les bacs en béton n’existent plus, comme la grande cheminée de la chaudière.

Le site appartient maintenant à la Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre.

 


 

 Teillage de la vallée (Debrabandère-Soret)

Teillage Rte Yvetot

Teillage Soret

Angeline Soret, route d’Yvetot

C’est donc Albert De Brabandère qui créé ce teillage de la vallée dans les années 50. Malheureusement, il décède en 1956. C’est donc Angeline (sa sœur) qui reprend cette activité.

Elle travaille avec ses cousins belges pour le commerce de la filasse.

Pour le rouissage, Angeline Soret possédait également 2 bacs à eau chaude chez Roland Lecomte (aux Basses-eaux, Grainville-la-Teinturière) ; ces bacs ont été détruits il y a environ 15 ans.

La dernière semaine d’août 1965, un incendie détruit le hangar rempli de lin. C’est une perte catastrophique dans un contexte où l’activité est menacée. Les cours sont en train de s’effondrer. Cet incendie annonce la fin du teillage de lin d’Angeline Soret.

 


 

 

 Teillage Devriendt

Teillage Cauvin

Fondation, reste du teillage Devriendt 

Rue du Hôme

Mr Devriendt achète une ferme à Grainville-la-Teinturière au début du XXème siècle et un moulin à eau (disparu aujourd’hui). Cette famille décide de construire des bacs pour le rouissage à eau froide pour le lin. Il reste encore des traces de cette activité devant la maison des actuels propriétaires de la ferme Mr et Mme Ludovic Raby (les successeurs de M. et Me Maurice Cauvin).

Mr Devriendt d’origine belge était installé sur une ferme au hameau du Mesnil à Veulettes-sur-Mer.

 


 

 

Teillage Patry

Teillage Patry

teillage Patry

Rue Aubé Rue

Après la Seconde Guerre mondiale, le père de Marius Patry, Alphonse, avait créé un teillage dans un bâtiment à proximité de sa maison. C’était un teillage familial avec 3 ou 4 moulins flamands. Alphonse Patry allait acheter le lin dans les fermes avoisinantes ; Comme il était salarié au teillage Vanneste, c’est sur son temps de repos ou le soir que toute la famille travaillait le lin à domicile. Ensuite, il avait autorisation d’utiliser le broyeur de chez Vanneste.

Mr Alphonse Patry décède en 1953 et l’activité est alors enregistrée sous le nom de veuve Patry, mais cela ne dure pas longtemps. Toute activité cesse, les moulins flamands sont démontés.

 


 

 

Le Teillage Canchel

Teillage Canchel

teillage Canchel

à Roucrotte

 

 


 

 

Le teillage de Brabandère

Teillage Pesquet

Teillage Brabandère (ferme Pesquet)

au Beaudrouard

 


 

Le teillage Binet du moulin Delafosse

Teillage Four Delafosse2

Teillage Four Delafosse

La haute Rue, près du moulin Delafosse

 

 

 


Extrait de l’exposition « La Durdent raconte le lin dans la vallée » réalisée par le Comité des Lettres de Grainville et de la Vallée de la Durdent (2007)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *